Centre d’Évaluation pour Alcooliques et Toxicomanes

CÉPAT
MonographieBrève monographie sur le cannabis

Brève monographie sur le cannabis

Cannabis

Le cannabis est le produit illicite le plus consommé dans le monde, et c’est au Canada qu’on affiche les plus haut taux de consommation mondialement. Selon Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, 2007, du Centre de recherche Innocenti de l’UNICEF, ~ 40% des jeunes de 11-15 ans du Canada ont consommé du cannabis dans les 12 mois précédant l’étude. En 2004, Santé Canada indiquait des taux similaires avec 44,5% des Canadiens qui rapportaient avoir déjà consommé du cannabis au cours de leur vie (selon le CCLAT 2004). Enfin, selon le CPLT 2003 de Statistiques Québec, 39.1% des québécois âgés de 12 à 17 ans rapportaient avoir consommé du cannabis durant l’année 2002. D’une manière générale, les effets aigus du cannabis chez le consommateur varient en intensité et en durée, en fonction du mode de consommation, des teneurs respectives en THC (effet euphorisant, ou « high ») et en CBD (effet atténuateur, ou « stone ») ainsi qu’en fonction de l’individu en lien avec ses caractéristiques neurobiologiques ainsi que son état physique et psychique. Les effets peuvent durer entre quelques secondes (inhalation) et quelques heures (ingestion).

Généralement, les effets recherchés par les consommateurs comprennent :

Euphorie, hilarité, excitation ; relaxation ; détente, sensation de flottement ; facilité d’introspection (disparition de l’inhibition) ; association d’idées créatives ; acuité sensorielle augmentée ; stimulation de l’appétit ; effet sédatif pour favoriser le sommeil.

L’augmentation de la perception auditive et visuelle par diminution de l’inhibition latente peut engendrer des hallucinations (expériences sensorielles auto-induites) et des illusions (expériences sensorielles modifiées). La consommation simultanée d’alcool décuple les effets des deux substances. Les effets secondaires indésirables les plus fréquents d’une intoxication aigüe que peut manifester l’usager sous forme de divers signes et symptômes après la consommation, sont les suivants :

  • yeux rouges, pupilles dilatées, photophobie, vision trouble ;
  • tachycardie, hypertension/hypotension, parfois évanouissement ;
  • assèchement buccal souvent caractérisé par un blanchiment de la langue ;
  • psychose toxique aigüe (hallucinations, délire, dépersonnalisation, paranoïa, anxiété)
  • cauchemars, sommeil agité, anxiété ;
  • difficulté de concentration et altération de la mémoire immédiate ;
  • troubles de la perception du temps, confusion, désorientation ;
  • repli sur soi et paranoïa ;
  • sédation, étourdissements;
  • nausées, vomissements, malaises ;
  • convulsions.
Centre d’Évaluation pour Alcooliques et Toxicomanes
514-596-0400

Courriel: sgosselin@cepat.ca

Adresse

1140 avenue Beaumont
Ville Mont-Royal, QC
H3P3E5